Pour se lancer dans un projet de construction immobilière ou un projet d’achat de biens, il faut généralement avoir un bon capital entre les mains. Mais même s’il est en manque de liquidité, le porteur de projet peut recourir à ce qu’on appelle un crowdfunding immobilier. De quoi s’agit-il ? On vous explique cela en détail à travers ces quelques lignes. C’est parti !

Comprendre la notion de crowdfunding

Lorsqu’on souhaite concrétiser un projet immobilier, nous faisons recours la plus part du temps à un prêt bancaire. En cas de refus de la banque, une autre solution s’offre à vous : le crowdfunding. C’est un type de financement moderne que l’on connaît aussi sous le nom de financement participatif. Et comme son nom l’indique, le principe est d’inviter des investisseurs à participer au projet immobilier en y apportant du capital. Il s’agit donc en quelques sortes d’une lévée de fonds sans passer par un établissement de crédit. Ce procédé « révolutionnaire » a jusqu’ici déjà permis à beaucoup de sociétés TPE et PME de voir le jour et de se développer, et à des porteurs de projet immobilier de concrétiser leurs projets.   

Qu’en est-il du crowdfunding immobilier ?

Le financement participatif a donc trouvé sa place dans l’univers de la pierre. Comment ? En permettant de financer différents types de projets immobiliers. En effet, grâce à cette levée de fonds d’un nouveau genre, tout promoteur immobilier a entre ses mains un bon moyen de financer son programme de construction de logements en sollicitant la participation d’investisseurs particuliers.

Si vous avez investir dans l’immobilier, vous pouvez donc participer à un projet de crowdfunding immobilier. Votre capital investi sera plus tard remboursé par le porteur du projet, et vous aurez en plus droit à des bénéfices. Outre la construction, le crowdfunding immobilier peut aussi intervenir dans d’autres projets immobiliers, comme la rénovation de biens, la location immobilière, ou encore la vente en viager.   

Comment ça marche ?

Pour investir dans un projet immobilier via le financement participatif, il faut généralement passer par une plateforme dédiée. Ces plateformes de crowdfunding immobilier ont été créées pour mettre en relation les porteurs de projet et les investisseurs. Elles ont aussi pour rôle de vérifier la fiabilité et la solidité financière des promoteurs, d’évaluer la rentabilité future de chaque projet, et de trier toutes ces informations afin de proposer les meilleurs crowdfunding aux investisseurs. Pour investir dans un projet de construction ou de location immobilière, vous n’avez donc qu’à vous rendre sur une plateforme de crowdfunding, d’en choisir un, de prêter un capital au porteur du projet et de percevoir des intérêts à la fin.

Les avantages du crowdfunding immobilier

Pour l’investisseur

En participant à un crowdfunding immobilier, l’investisseur place ainsi son argent dans un projet immobilier, construction ou rénovation, sans devoir à se soucier des différentes démarches. Il n’aura donc pas à s’occuper de l’achat ou de la vente de bien, ou encore de la réalisation des travaux.

En plus de sa simplicité, le financement participatif en immobilier est aussi, selon les experts, très rentable. En effet, un investissement via un crowdfunding immobilier peut vous rapporter jusqu’à 12%, voire plus, en terme de bénéfices.

Pour le promoteur

Pour le promoteur, le crowdfunding permet donc de lancer son projet immobilier malgré un faible capital, et en même temps aussi demander un prêt auprès d’une banque. En effet, grâce aux apports des investisseurs, le promoteur pourra justement disposer du capital nécessaire réclamé par les banques dans le cadre d’un emprunt pour financer le projet en question.

Par ailleurs, le crowdfunding immobilier s’avère être plus fiable par rapport aux autres types de crowdfunding servant à financer des startups. Tout simplement parce que l’actif qui est en jeu est un actif immobilier, ce qui fait que l’investisseur est moins exposés aux risques (par exemple ceux liés aux crises).