Pour commencer, voici deux chiffres à garder en tête :
95% des démarches immobilières passent par internet* et et près d’1 internaute sur 2 débute sa recherche immobilière sur Google.

L’importance de Google et de la digitalisation de l’immobilier expliquent que vous entendiez parler partout de référencement naturel, de « SEO » et même de « SEA ». Tout le monde veut être le plus haut possible dans les résultats de recherche, et c’est légitime ! Mieux vous êtes référencé, plus vous avez de visites sur votre site. Qui dit plus de visite, dit aussi plus de leads et par conséquence plus de mandats.

Un dernier chiffre qui illustre à merveille l’enjeu terrible du référencement : plus de 9 clics sur 10 se font sur la première page de Google.

L’avènement du référencement local

Depuis maintenant plusieurs mois et même années, Google tend à favoriser les résultats de recherches locales. Le référencement local répond à un besoin exprimé par les internautes : la proximité immédiate et la localisation de plus en plus précise des commerces.

Cela s’explique par l’essor de l’usage du téléphone mobile, qui représente environ 50% de la navigation sur les sites immobiliers (ce chiffre varie selon les populations).

Alors quoi de plus naturel pour une agence immobilière, pour qui la proximité avec ses clients est indispensable, de travailler son référencement à l’échelle locale ?
Et pourtant. Trop peu d’agences immobilières font cet effort, qui pourtant, pourrait leur rapporter gros !

Petit rappel avant de rentrer dans le concret 

Dans la grande famille du référencement, nous avons :

  1. Le référencement payant (SEA)
    Ce sont les annonces et bannières payantes que Google va mettre en avant.
    Plus vous payez, plus vous êtes mis en valeur pour un grand nombre d’internautes.

Pour des résultats à court terme.

  • Le référencement naturel (SEO)

C’est la base d’une stratégie digitale performante. C’est votre position naturelle dans les moteurs de recherche, sans payer Google.
Pour des résultats de moyen à long terme.

Lorsque vous effectuez une recherche sur Google, les résultats apparaissent selon l’ordre suivant :

  1. Les annonces publicitaires (SEA) tout en haut de la page
  2. Le référencement local via Google Maps (SEO)
  3. Les résultats de référencement naturel

Capter plus de mandats grâce à votre présence locale

Dans l’immobilier, l’un des aspects les plus importants, pour vous comme pour vos clients, est le secteur. En effet :  

  • Quel est l’un des principaux critères de recherche pour les acheteurs ? La zone géographique.
  • Et pour les vendeurs ? La proximité de l’agence immobilière pour lui confier son bien.

Votre référencement local se travaille via le SEO (on verra comment juste après), mais il vous est aussi possible de payer Google pour griller la politesse à vos concurrents sur l’affichage des agences locales.

  • Pour info, 75% des clics se font sur les 3 premiers résultats !

Concrètement, comment booster rapidement son référencement local ?

Les trois facteurs déterminant le classement des recherches locales sont :

  1. La proximité : votre agence immobilière est-elle à proximité de la géolocalisation de l’internaute ?
  2. La pertinence : via quels mots clés ressort votre agence immobilière dans les résultats de recherches ? Ces mots clés correspondent-ils à la recherche de l’internaute ?
  3. L’importance : c’est en quelque sorte votre crédibilité. Cela peut rassembler vos avis clients, votre référencement, etc.

Pour travailler ses trois facteurs, mojo.immo vous accompagne et vous recommande un plan d’attaque du tonnerre !

  1. Enrichir votre site internet de mots-clés localisés (exemple : des noms de villes, de quartiers, de rues, de commerces).

En clair, Google doit comprendre que vous avez une expertise sur cette zone géographique et que vous en parlez sur votre site web. Mojo.immo propose par exemple un module « Blog actualité » permettant de créer des articles de blog et ainsi pouvoir rédiger régulièrement des articles. De quoi apporter du contenu ciblé pour votre référencement local.

  • Assurez-vous que votre site internet soit « mobile friendly » !

Il faut que votre site soit facile d’utilisation sur téléphone mobile, ergonomique et optimisé pour une navigation sur petit écran.

  • Appuyez-vous sur vos partenaires locaux !
    Si vous avez des partenariats avec des acteurs locaux, demandez-leurs d’afficher votre logo sur leur site, mais aussi et surtout un lien ! Cela aidera Google à comprendre que vous faites partie de cet écosystème local.
    • Collectez et publiez des avis clients :

On vous en dit plus surl’e-reputation juste ici !

  • Créez et optimisez votre fiche Google My Business. Il s’agit de votre carte de visite digitale. Très souvent oubliée, elle a pourtant un impact très important sur votre référencement.

Enfin, si vous souhaitez aller plus loin pour de meilleurs résultats, chez mojo.immo nous vous proposons d’investir dans Google Map Ads.

En quelques mots, il s’agit de payer Google pour placer votre annonce dans les premières positions des résultats de recherches locaux !

Ça vous intéresse ? Ça tombe bien, on vous prépare un livre blanc sur le sujet, alors restez connecté ! Et si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

*source : https://comarketing-news.fr/infographie-limmobilier-et-le-digital-en-2022/))