L’année 2021 a été assez mouvementée pour le secteur de l’immobilier, une année marquée par un nombre de transactions record, ou la hausse de prix constatée sur tout le territoire. Qu’en sera-t-il de 2022 ? Voici un récap’ des actus qu’il ne fallait pas rater le mois dernier !

Crédit immobilier : les nouvelles règles entrent en vigueur !

Depuis le 1er janvier 2022, des changements ont été appliqués quant à l’octroi de prêts immobiliers. Il n’est désormais plus possible d’emprunter sur une durée de plus de 25 ans pour l’ancien, et de plus de 27 ans pour le neuf. En plus de la durée maximale de la durée du crédit, le taux d’endettement a aussi été revu et ne doit pas dépasser les 35%.

  • À noter que certaines exceptions peuvent être faites par les banques en fonction du profil et du projet de l’emprunteur.

Nouveau DPE et nouvelle règle pour les annonces immobilières

Cela fait plusieurs mois que le DPE ou Diagnostic de Performance Energétique fait régulièrement la une de l’actualité immobilière. Cet engouement autour du DPE est dû à son réajustement lancé le 1er juillet 2021, dont les changements majeurs sont : une nouvelle méthode de calcul unifiée, un document plus lisible et opposable, des seuils énergétiques révisés. Mais les changements ne s’arrêtent pas là puisque, depuis le 1er janvier 2022, le nouveau DPE doit être affiché dans les annonces, que ce soit de vente ou de location. L’annonceur doit informer les acheteurs des dépenses énergétiques de son bien. Par ailleurs, il doit mettre la mention « logement à consommation énergétique excessive » si le bien en question est de classe F ou G, sous peine d’une amende par la DGCCRF.

Marché immobilier : hausse de prix en 2022 ?

Beaucoup se demandent est-ce la bonne année pour faire un achat immobilier ? Malheureusement, les avis des experts à ce sujet sont partagés, ce qui laisse les acquéreurs dans le flou. Après une année 2021 très dynamique malgré le Covid, certains professionnels pensent qu’il y aura une augmentation « raisonnable » des prix, une hypothèse soutenue par les notaires de France. Ces derniers expliquent que cette pression au niveau du prix serait due aux faibles stocks de logements en France. Les experts prédisent une hausse moyennant les 2%, même si, selon eux, on pourrait s’attendre à des pics jusqu’à 10% dans les villes les plus attractives.

Immobilier post Covid : de nouvelles exigences chez les acquéreurs

La crise sanitaire de ces derniers mois a bien évidemment eu un impact non-négligeable, notamment sur le secteur de l’immobilier. On note par exemple des critiques émises du côté des acquéreurs qui, contraints de travailler à domicile ces derniers temps, souhaitent désormais s’offrir des logements mieux adaptés au télétravail. Ils parlent ici de maisons ou d’appartements plus spacieux avec des espaces extérieurs.

Une visite d’appartement qui vire au drame !

Pour terminer notre petit tour de l’actualité immobilière avec le sourire, voici une histoire assez insolite. Cela s’est passé il y a plusieurs jours lorsqu’une femme avait décidé de visiter un appartement dans la commune de Jullian (les Hauts-Pyrénées). La visite ne s’est pas passée comme prévu… L’occupant de l’appartement s’est soudainement dénudé devant elle, avant de s’allonger sur le lit ! Choquée, la visiteuse s’est enfuit en courant et a prévenu la gendarmerie. Verdict : la femme s’était trompé d’adresse et l’homme en question l’a confondu avec l’infirmière qui devait lui prodiguer des soins à post-opératoires à domicile !