Bilan 2022 et nouveautés 2023 dans le secteur immobilier

Bilan 2022 et nouveautés 2023 dans l’immobilier

À quelques jours de 2023, il est l’heure de faire un rapide bilan de l’année qui s’achève, mais aussi de faire le point sur les nouvelles réglementations qui entrent en vigueur dès le 1er janvier 2023 pour le secteur immobilier. C’est parti !

2022 : hausse du taux d’emprunt, baisse de crédit et taux d’usure, une année tendue pour les acquéreurs  

Après des taux de crédit immobilier exceptionnellement bas en 2021 (souvent en dessous de 1%), 2022 marque le début de la hausse des taux d’emprunt. Désormais, les taux d’intérêts dépassent la barre des 2% pour être aux alentours des 2,40% sur les prêts de 20 ans. 

Avec l’inflation, couplé à un taux d’usure relativement bas, beaucoup de ménages se sont vus refuser leur prêt immobilier (-14,5% en moyenne de prêts accordés*), ce qui a eu pour conséquence de baisser légèrement le nombre de transactions immobilières.

Nouvelles lois et tendances du marché en 2022 

En 2022, plusieurs lois sont entrées en vigueur. Les lois importantes à retenir :

  • Affichage obligatoire du DPE avec l’indicateur qui mentionne la fourchette du coût de la facture énergétique du logement
  • Taux d’endettement maximal de 35% des revenus du ménage

Les nouveautés du secteur immobilier à prévoir dès le 1er janvier 2023

Nouvel affichage obligatoire sur les fiches de biens : ERP

L’Etat des Risques et Pollution (ERP) est une nouvelle mention légale à afficher sur les annonces immobilières dès le 1er  janvier 2023. Le document devra également être transmis aux acquéreurs et locataires lors de la première visite.
Ce document est valable 6 mois et s’inscrit dans la Loi Climat et Résilience.

Nouvel affichage du DPE : 

Dès le 1er janvier 2023, l’énergie finale doit être inscrite sur la première page du DPE en dessous de l’énergie primaire (il n’est pas indiqué que cela doit apparaître sur l’annonce immobilière ou sur la fiche de bien).


Interdiction de louer les passoires thermiques
Dès le 1er janvier 2023, les propriétaires de passoires thermiques (DPE G qui dépasse les 450 kWh / m² ) ne pourront plus louer leur bien. Pour louer leur bien, les propriétaires bailleurs doivent alors réaliser des travaux de rénovation énergétique. 

En attendant le passage à 2023, toute la team mojo.immo vous souhaite de passer de très bonnes fêtes de fin d’année ✨


*source : se loger 

Partagez cet article :

Actualités immobilières