La planète immobilière n’a pas été de tout repos depuis le début de cette année 2022. Nouveau dispositif de prêt lancé par l’Etat, les prix qui fluctuent dans les grandes villes, des achats immobiliers en cryptomonnaie, une star du foot qui perd gros dans la vente de son appartement… focus sur les événements qui ont fait le buzz ces dernières semaines.

Bienvenue au Prêt Avance Rénovation (PAR) !

C’est en effet la grande nouveauté du mois de février dernier sur la planète immo, le gouvernement a décidé de lancer le dispositif Prêt Avance Rénovation. Comme son nom l’indique, cette initiative a pour objectif d’encourager davantage les propriétaires à se lancer dans la rénovation des logements anciens et à faire une amélioration de la performance énergétique de la maison. Grâce au PAR, les foyers aux revenus modestes peuvent ainsi octroyer un prêt auprès de la Banque Postale et du Crédit Mutuel pour financer les travaux de rénovation de leurs maisons, avec un taux fixe de 2%. Ce prêt de type « hypothécaire » est toutefois soumis sous certaines conditions, pour ne citer que l’application d’un plafond de revenus fixés par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat).

Evolution des prix de l’immobilier dans les grandes villes

La crise sanitaire continue de laisser des traces sur le marché immobilier, à l’image des nombreux français qui souhaitent déménager, recherchant des biens adaptés au télétravail qui, on le rappelle, s’est généralisé ces derniers temps. Cet afflux d’acheteurs a bien évidemment provoqué la hausse des prix de la pierre. D’après les chiffres proposés par MeilleurAgents, les prix ont surtout progressé ces 3 derniers mois dans quelques grandes villes, comme Lille qui enregistre une hausse de 1,5% avec un prix moyen de 3 582 € le m² pour un appartement et 3 036 € le m² pour une maison. Toulouse affiche également une belle progression de 1,3%, causée selon les experts par le faible nombre de biens en vente. D’autres villes ont toutefois connu l’effet inverse, c’est-à-dire une chute de prix, à l’image d’Angers (- 1.9%) ou encore Nîmes (- 0,5%).

Acheter un bien immobilier en cryptomonnaie ? C’est désormais possible !

Les monnaies virtuelles continuent de prendre du terrain dans différents secteurs, comme celui de l’immobilier. L’année dernière au Portugal, 2 maisons se sont vendues contre 4 millions d’euros en cryptomonnaie. Le marché français a lui aussi enregistré une vente inédite au mois de juin 2021, celle d’un hôtel particulier à Boulogne-Billancourt qui s’est fait via… la blockchain.

Cette fois-ci, c’est le géant immobilier Barnes qui signe une vente encore plus surprenante il y a quelques jours, à savoir la vente d’un appartement de luxe à Miami contre la bagatelle de 170 Ethers (ETH), soit environ 6,9 millions de dollars. Le réseau immobilier américain a confirmé sa transaction inédite par l’intermédiaire de son directeur Enzo Rosani. Ce dernier a d’ailleurs expliqué que 30 à 40% des ventes immobilières se feront à l’aide de cryptomonnaie aux Etats-Unis d’ici 5 ans. Transaction sécurisée grâce à la blockchain, anonymat, simplicité… nombreux sont les facteurs qui pourront pousser les acquéreurs à payer en Bitcoin ou autres cryptomonnaies dans les prochaines années.

Pendant ce temps-là… Cristiano Ronaldo vend à perte son appartement !

Ce n’est plus un secret pour personne, les célébrités aiment investir dans des biens immobiliers de luxe, et Cristiano Ronaldo n’échappe pas à la règle. On se souvient par exemple de l’acquisition faite par la superstar du football en 2015, un appartement de luxe à New York dans la célèbre Trump Tower. Cette acquisition lui avait coûté près de 18,5 millions de dollars à l’époque, mais le joueur de Manchester United avait décidé de mettre en vente son bien 4 ans plus tard… à moitié prix. Malgré son prix de vente baissé à 9 millions de dollars, le luxueux appartement de 762 m² disposant de 9 chambres n’a trouvé preneur que 3 ans après sa mise en vente. De son côté, le footballeur portugais a ainsi enregistré une perte colossale d’environ 10 millions d’euros.